Nous contacter | Carte du Site | Langue:
Guide de sécurité

Application

En savoir plus >>
Emplacement : Maison > Service > Guide de sécurité >

Guide de sécurité

Les normes de sécurité

Même le premier laser a été reconnu comme étant potentiellement dangereux. Theodore Maiman a caractérisé le premier laser ayant une puissance d'un «Gillette», comme on pourrait se brûler avec une lame de rasoir Gillette. Aujourd'hui, il est reconnu que même les lasers de puissance faible avec seulement quelques milliwatts de puissance de sortie peuvent être dangereux pour l’œil, lorsqu’elle s’expose directement au faisceau ou après sa réflexion sur une surface brillante. Aux longueurs d'onde où la cornée et le cristallin peuvent bien se concentrer, la cohérence et la faible divergence de la lumière laser signifie qu'il peut être porté par l'œil sur une très petite tâche sur la rétine, entraînant ainsi une combustion localisée et des dommages permanents en quelques secondes, voire moins de temps.
Les lasers sont habituellement marqués avec un numéro de classe de la sécurité, qui indique le degré de dangerosité du laser :
Classe 1 est intrinsèquement sûr, généralement parce que la lumière est contenu dans une enceinte, par exemple dans les lecteurs CD.
Classe 2 est sûr en utilisation normale, le réflexe de clignement de l'œil permet d'éviter les dommages. Habituellement jusqu'à 1 mW de puissance, pour les pointeurs laser par exemple.
Classe 3R (auparavant appelée IIIa) les lasers sont généralement jusqu'à 5 mW et comportent un faible risque de lésions oculaires dans le délai de réflexe de clignement. Les yeux dans un tel faisceau de plusieurs secondes est susceptible de causer des dommages à un endroit sur la rétine.
Classe 3B peut provoquer des lésions oculaires immédiates lors de l'exposition.
Lasers de Classe 4 peuvent brûler la peau, et dans certains cas, même la lumière diffusée peut irriter les yeux et / ou endommages la peau. Beaucoup de lasers industriels et scientifiques sont dans cette classe.
Les puissances indiquées sont pour, les lasers à onde continue de lumière visible. Pour les lasers pulsés et des longueurs d'onde invisibles, d'autres limites de puissance s'appliquent. Les personnes travaillant avec les lasers de classe 3B et de classe 4 doivent protéger leurs yeux avec des lunettes de sécurité qui sont conçus pour absorber la lumière d'une longueur d'onde particulière.
Des lasers à infrarouge avec des longueurs d'onde au-delà d'environ 1,4 micromètres sont souvent désignés comme des "eye-safe" (sans danger pour les yeux), car la cornée absorbe fortement la lumière à ces longueurs d'onde, protégeant ainsi contre les endommagements de la rétine. Le label "sécurité oculaire" peut être trompeur, cependant, car il ne s'applique relativement qu'aux faisceaux d’ondes continues à faibles puissances; tandis qu’une grande puissance ou laser Q-switched à ces longueurs d'onde peuvent brûler la cornée, provoquant de graves lésions oculaires, et même les lasers à puissance modérée peuvent blesser l'œil.